TRIBAL

Au carrefour des influences

Voix et instrument(s)

Dossier PDF
Contact diffusion

TRIBAL

Au carrefour des influences

La complicité de Catherine et de Thierry Escaich, entre musique a cappella et improvisations à l'orgue. Un programme nourri de musiques aux racines ancrées dans les traditions populaires (Ohana, Ligeti, Messiaen).

Programme pour 16 voix solistes et orgue (Ordre à préciser)

Improvisations à l'orgue de Thierry ESCAICH

Maurice OHANA (1913-1992)
Tombeau de Louize Labé - choeur mixte a capella

Olivier MESSIAEN (1908 - 1992)
Cinq Rechants - choeur mixte a capella

György LIGETI (1923-2006)
Magyar Etüdök - choeur mixte a capella

Thierry ESCAICH (1965 -)
Ad Ultimas Laudes - choeur mixte a capella

György LIGETI (1923-2006)
Lux Aeterna - choeur mixte a capella

«  Au commencement, l’envie de réunir quatre compositeurs, chers à mon cœur : Olivier MESSIAEN, György LIGETI, Maurice OHANA, Thierry ESCAICH.
Le désir de faire résonner des musiques vocales, qui puisent leurs énergies dans la richesse de notre passé.
La présence de Thierry Escaich en improvisateur nourri de ces racines musicales.
Le souhait de confronter des influences qui prennent source aux quatre coins du monde.
Enfin, montrer la capacité de perpétuelle réinvention de ces compositeurs « modernes archaïques ».
 

Plain-chant grégorien, lyrisme fiévreux, rythmes implacables, harmonies incantatoires de Thierry Escaich dans ses litanies Ad Ultimas Laudes.

Folklore andalou, monodies orientales, langueur berbère, dans le magnifique madrigal Tombeau de Louize Labé de Maurice Ohana.

Chant d'amours folkloriques du Pérou, chant d'aube des troubadours, Decî-Tâlas, rythmes provinciaux de l’Inde, dans les Cinq Rechants d’Olivier Messiaen, hommage au compositeur Claude Le Jeune

Contrepoint vertigineux, procédés d’écriture de l’Ars Nova, folklores Hongrois et balkanique dans les fabuleuses Magyar Etüdök et l’incontournable expérience du temps pur avec le Lux Aeterna de György Ligeti.