KAFKA DANS LES VILLES

HERSANT/VIGIER&LOLIEE /LEVEQUE

Projet « cross-over »

Extrait vidéo
Dossier PDF
Photo
Tournée

  • Festival Eclat de Rue à Caen (14)
    Adaptation légère pour l'extérieur

  • Le Manège – Scène National de Reims (51)
    Sortie de résidence : adapation circulaire

  • MAC de Créteil – Scène Nationale (94)
    Format frontal

  • MAC de Créteil – Scène Nationale (94)
    Format frontal

  • MAC de Créteil – Scène Nationale (94)
    Format frontal

  • Le Manège – Scène National de Reims (51)
    Format circulaire
Contact diffusion

KAFKA DANS LES VILLES

HERSANT/VIGIER&LOLIEE /LEVEQUE

Projet scénique pluridisciplinaire construit à partir des textes de Franz Kafka. Lhistoire d'un trapéziste et d'une communauté circassienne mise en musique par Philippe Hersant, mise en scène par Elise Vigier et Frédérique Loliée et mise en cirque par Gaëtan Levêque.Une écriture de plateau mêlant chanteurs lyriques, violonistes, circassiens et comédiens créé le 19 mars 2018 au Festival SPRING à la Comédie de Caen.

Textes de Franz KAFKA
Textes de Franz Kafka : Premier Chagrin
et extraits du Journal, Le Jeûneur, La Métamorphose Derniers Cahiers
Traductions de Jean-François Peyret,
Robert Kahn, Claude David, Marthe Robert, Catherine Billman

Création Musicale Philippe HERSANT
Direction Musicale Catherine SIMONPIETRI
Écriture et mise en scène Frédérique LOLIÉE et Élise VIGIER en collaboration avec Gaëtan LEVÊQUE (cirque)
Dramaturgie Leslie KAPLAN

AVEC
Chanteurs : Armelle Humbert, Céline Boucard ou Hélène Richer (en alternance), Sandrine Montcoudiol, Safir Behloul ou Laurent David (en alternance),Jean-Sébastien Nicolas, Laurent Bourdeaux
Chef de chœur : Catherine Simonpietri
Acteurs : Marc Bertin et Valérie Schwarcz
Musiciens : Jérôme Merlet et Camille Théveneau
Circassiens : Sébastien Davis-Van Gelder et Blanca Franco, Lucie Lastella, Nicolas Fraiseau

Lumières : Erwan Créhin 
Régie Générale et Plateau : Mathieu Duval
Scénographie et construction : Christian Tirole
Costumes : Laure Mahéo et Valérie de Champchesnel
Assistante mise en scène : Jeanne Kleinman
Chargée de production et de diffusion : Claire Leroux (Sequenza 9.3)
Administration : Céline Manouvrier (Sequenza 9.3)

Production executive : Ensemble Sequenza 9.3 (Pantin)
Coproduction : Le Plus Petit Cirque du Monde/Centre des Arts du Cirque et des Cultures Émergentes (Bagneux), Les Lucioles (Rennes), Comédie de Caen/CDN de Normandie, Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie/La Brèche à Cherbourg et le Cirque-Théâtre d’Elbeuf, Le Manège - Scène Nationale de Reims, Abbaye de Noirlac/Centre Culturel de Rencontres (18)

Partenaires : Ville de Bagneux, Métropole Rouen Normandie, Théâtre de l’Aquarium
Avec le soutien du Fond de Création Lyrique-SACD, ARCADI Île-de-France et du CNAC/Centre National des Arts du Cirque

Durée : 1h

Autour du spectacle d'énormes possibles en directions des publics et des pratiques amateur(e)s, croisant les disciplines ce spectacle peut proposer à la fois musique, théâtre ou cirque, mais également des formes plus ambitieuses croisant les publics et les disciplines s'appuyant sur la création musicale pour amateur LE PONT commandé spécialement pour le projet.
En savoir plus > LE PONT dans Territoire/Transmission

Dans un cirque vide, un directeur de salle, ancien imprésario, cherche quelle histoire, quel numéro pourrait intéresser le public aujourd’hui. Il se remémore l’histoire d’un trapéziste qui ne vivait que pour son art, qui mangeait et dormait sur son trapèze, et qui tout d’un coup a été saisi par le doute sur le sens de son travail et de sa vie : « Avoir seulement cette barre dans les mains… comment puis-je vivre ? » Est-ce une vie ? Où vivre ? 
Tenter d’inventer sa vie, tenter de ne pas reproduire le mouvement de la normalité…
« On ne peut pas se faire une vie comme un gymnaste fait l’arbre droit sur les mains ».
Où vivre ? très haut, très bas ? Comment regarder la réalité ? la tête droite, à l’envers… ? éveillé ou avec des rêves  ?
Kafka est possédé par ses rêves, il gomme les fontières entre la réalité et le rêve ; son passage d’un monde à l’autre est aussi imperceptible que le moment qui sépare la veille du sommeil. Dans de nombreux récits de Kafka il y a cette marche fantomatique entre deux mondes.

Kafka dans les villes réunit des structures artistiques et des artistes du monde de la musique, du cirque et du théâtre autour d’un auteur, Franz Kafka.

Kafka a écrit beaucoup de textes et de personnages en rapport avec le cirque, la piste, les cages, la prouesse, le risque, l’animalité ou la monstruosité.
Un des aspects de l’amour de Kafka pour le cirque est que le cirque crée une petite communauté, un lieu où chacun existe et vit avec d’autres, et toutes les questions politiques - au sens strict, la politique étant ce qui définit, la vie en commun - peuvent s’y poser.
Les écrits de Kafka montrent à la fois les conflits qui découlent de la vie en commun, les questions soulevées par cette vie, et pourtant sa nécessité. Il s’agit toujours de « trouver une issue » avec les autres.

La communauté de 15 personnes que nous avons constituée au plateau est faite de chanteurs et d’instrumentistes, d’acteurs, de circassiens. Des corps différents, des âges différents de 20 à 55 ans, des individus aux langages et aux expressions très diverses qui n’ont pas le même rythme, le même regard, et qui partagent le même espace circulaire.