En tournée

JARDINS, BERCEAUX DE CULTURE

PROPOSITION ITINÉRANTE / CONCERT ET ANIMATIONS CULTURELLES POUR LES PARCS ET JARDINS

A cappella

Extrait vidéo
Extrait audio
Photos
Tournée

  • Parc Jean-Moulin Les Guilands (Montreuil - Bagnolet)
    Dans le cadre du projet de l'été Un Jardin Lyrique

  • Parc départemental de L'Ile Saint Denis (93)
    Itinérance du concert et des animations dés 11h30 (toute la journée)

  • Parc départemental de la Poudrerie (Livry - Sevran)
    Dans le cadre de l'itinérance du projet Jardin Lyrique / journée d'animation dès 13h30

  • Parc départemental Georges Valbon (La Courneuve)
    Je rêverai encore longtemps de ces forêts de pins - voyage littéraire et musical

  • Parc Départemental Georges Valbon (La Courneuve)
    itinérance du projet Jardin Lyrique / animations dès 14h

  • Parc départemental du Sausset (Villepinte)
    itinérance du projet Jardin Lyrique / Animations dès 12h30

  • Château de la Roche-Guyon
    Animations dès 11h

  • Abbaye de Maubuisson (95)
    itinérance du projet Jardin Lyrique - animations dès 11h
Contact diffusion

JARDINS, BERCEAUX DE CULTURE

Proposition itinérante / Concert et animations culturelles pour les parcs et jardins

D'une part, un concert en itinérance et un voyage littéraire et musical autour de la Corse sonorisé pour public spatialisé. Des animations en libre accès et des ateliers régulés toute la journée (siestes musicales, musicothérapie, lectures intimes, installation/expérience sonore électro-acoustique, jeu de piste musical interactif...)

NOTE D’INTENTION de Catherine Simonpietri,

« Après un état de choc et de sidération face à la crise sanitaire, j’ai ressenti une urgence vitale de musique vivante, avec des chanteurs en chair et en os et un public réel, preuve d’une véritable communication et d’un partage privilégié entre l’œuvre et l’humain.
Mais comment, en respectant scrupuleusement les gestes barrières, aller à la rencontre des publics ?
Être implanté depuis plus de 20 ans sur le territoire de la Seine Saint-Denis nous a déjà permis de nous questionner, de nous réinventer et de créer des formes différentes pour aller à la rencontre des publics et défendre la création, l’art vocal et l’exigence artistique auprès des habitants, riches d’une grande diversité culturelle.
Renforcés dans nos convictions, cet été, et pour la troisième année consécutive, nous allons plus que jamais habiter l’espace public, investir les parcs départementaux du territoire, déconfiner la musique vivante et proposer de nombreux ateliers de médiations et d’actions culturelles.
Nos salles de concerts seront les écrins de verdure du département, nos chanteurs spatialisés seront sonorisés, de nombreux dispositifs sonores rejoindront le chant des oiseaux et les promeneurs et riverains notre public.
Notre ambition : embarquer un public de tout âge à destination de la Corse polyphonique et de ses inspirations musicales méditerranéennes. »

PROGRAMME DU CONCERT

A Nanna - Berceuses corses du XVIe au XIXe siècle harmonisées par François Saint-Yves  // « Nanna di u cuscionu », « Nanna di Palleca », « Nanna di u dilà da di monti », « O Ciucciarella », « Tra lu Boie è lu sumere », « Ninni Nanna (O La Richezza) »
Nanna di Mondu – Jérôme Casalonga – Création 
« N’avia stesu le vole » – Extrait de Sangu di Rosa – Lucia Ronchetti – Création
Voceri – Henri Tomasi « Eju filava la mia rocca » / « O lu nostru merre di Corte » / « Ninina »/ « U merre pastore » / « o pescator dell’onda »
SONORISÉ PERMETTANT UNE DISTANCIATION PHYSIQUE DES SPECTATEURS / DUREE 55 min. environ

---------

TOUTES LES DATES POUR NOUS RETROUVER
en respectant les gestes barrières

JUILLET 2020 > En itinérance en Seine-Saint-Denis
(entrée libre)

Vendredi 10 juillet - Montreuil-Bagnolet / création
Parc départemental Jean-Moulin - Les Guilands 
Epicentre du projet UN JARDIN LYRIQUE à découvrir  - CONCERT à 18h 
animations sur place dès 15h : installations sonores, jeu de piste musical, musicothérapieSamedi 11 juillet / Parc de l'Ile Saint Denis 
 concert-lecture à 11h30 / animations (libre écoute audio, installations sonores électro-acoustique, musicothérapie) dès 14h / concert à 17h30
Dimanche 12  juillet / Parc de La Poudrerie (Sevran) 
Animations dès 13h(libre écoute audio, installations sonores électro-acoustique, musicothérapie) dès 14h / concert à 17h30

Vendredi 24 et samedi 25 juillet / Parc Georges Valbon (La Courneuve) 
le vendredi : concert-lecture  à 17h30 - le samedi : animations dès 14h (libre écoute audio, concert-lecture jeune public, musicothérapie) dès 14h  / concert à 17h30
Réservations sur Explore Paris
Musicothérapie > 24 juillet à 17h ou 25 juillet à 16h30
Concert-lecture > 24 juillet à 17h30
Concert-lecture jeune public > 25 juillet à 14h30
Jeu de piste musicaux > 25 juillet à 14h30 et 15h30
Concert Sequenza 9.3 > 25 juillet à 17h30

Dimanche 26 juillet / Parc du Sausset (Villepinte)
Animations dès 11h30  (libre écoute audio, concert-lecture jeune public, musicothérapie) / concert à 17h30
Réservations sur Explore Paris 
Musicothérapie > 26 juillet à 12h30 et 16h30
Concert-lecture jeune public > 26 juillet à 14h30
Jeu de piste musicaux > 26 juillet à 14h30 et 15h30
Concert Sequenza 9.3 > 26 juillet à 17h30

 

AOUT 2020 > itinérance en Val d'Oise (entrée libre)

Samedi 22 août / Château de la Roche-Guyon
Animations dès 11h  : libre écoute audio, concert-lecture jeune public (11h30 et 15h30), installation sonore (14h), musicothérapie (12h), jeu de piste (14h), concert à 16h30
Programme disponible.

Dimanche 23 août / Abbaye de Maubuisson
Animations dès 11h  : libre écoute audio, concert-lecture (11h30), installation sonore (14h), musicothérapie (11h et 15h), jeu de piste (14h), concert à 16h
Programme disponible / Réservations > 01 34 33 85 00
Compte-rendu > https://www.valdoise.fr/reportage/677/371--jardins-berceaux-de-culture-avec-l-ensemble-vocal-sequenza-9.3.htm

AVEC LE SOUTIEN DE la Seine-Saint-Denis (Un Bel été solidaire), de la DRAC Ile de France, de la Caisse des Dépots et Consignations (projet Jardin Lyrique) et du département du Val d'Oise (itinérance en Val d'Oise)

L’édition de l’été 2020, Un Jardin Lyrique#3 qui s’ancre au parc départemental Jean-Moulin Les Guilands situé entre Montreuil et Bagnolet, poumon-vert dans des quartiers « politique de la ville », restera de juillet à aout investi par des animations culturelles imaginées par l’Ensemble mais aussi deviendra l’épicentre d’un projet en itinérance Jardins, berceaux de cultures.

Proposer en itinérance un projet « clé en main » pour habiter l’espace public réunissant à la fois médiation, action culturelle, et musique vivante qui peut s’enrichir de la dynamique locale (restauration, partage de savoirs...)

Tout le projet s’articule autour d’un répertoire original de berceuses corses harmonisées pour six voix de femmes, A Nanna. Raconté, peint, sublimé par des voix chantées de femmes, par un comédien, par une installation sonore contemporaine, par un dispositif d'écoute intime, par des ateliers de musicothérapie, des lectures en musiques, et un parcours musical interactif pour les familles au cœur du parc urbain. Ce voyage se déploiera dans l'imaginaire méridional, les évocations poétiques d'un ailleurs, d'une terre lointaine ou d'une île rêvée.

EN PARTENARIAT AVEC LE DEPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS (Bel été solidaire)
AVEC LE SOUTIEN DE LA DRAC ILE DE FRANCE
Un projet IN SEINE-SAINT-DENIS - #inseinesaintdenis.fr

     ANIMATIONS DANS LA JOURNEE : voir document de présentation / programmation spécifique pour chaque lieu

Plan d'accès aux parcs départementaux de Seine-Saint-Denis

« La musique se transmet en premier lieu par les berceuses, mélopées douces constituant une enveloppe sonore réconfortante. La nature elle, est une source inépuisable de sons, du bruit apaisant des vagues, du bruissement des feuilles dans le vent jusqu’aux chants de ses oiseaux.

En effet, les premières notes de musique qui vont bercer l’âme d’un bébé sont probablement celles émises par la voix de ses parents lui chantant des berceuses ; à moins que ce ne soit celles du vent dans les arbres ou des gouttes de pluies cognant la fenêtre de sa chambre. Il nous semblait alors évident d’unir les voix des berceuses aux vibrations de la nature.

Dans cette île méditerranéenne, le chant est non seulement un divertissement ou une exploration artistique, mais un mode de communica - tion de premier ordre au sein d'une société de tradition orale, qui a aujourd'hui encore ses porte-voix de talent.
La mélodie corse puise ses inspirations dans les différentes traditions musicales méditerranéennes ; on y retrouve des traces des modes grégoriens, du rythme musical des grecs, adopté par les latins ou des « malagueñas » andalous. La poésie, spontanée, peut être douce et caressante, toute scintillante d’étoiles et de fleurs, toute bruissante d’oiseaux, de ruisselets et de feuillages, mais aussi tragique, passionnée, sauvage, ardente et sombre, telle un cri déchirant, venant du plus profond du cœur.

 

SUR LES OEUVRES

CREATION -  Sangu di Rosa pour ensemble vocal de femmes (6 voix) // Texte d’après les Voceri traditionels corses - Lucia Ronchetti

Sequenza 9.3 et Lucia Ronchetti

En février 2019 : Catherine Simonpietri, l’Ensemble Sequenza 9.3 et 120 femmes amateurs de Seine-Saint-Denis(jeunes de Conservatoires, choristes amateurs et femmes n’ayant jamais pratiqué la musique) ont crée la version française son opéra choral participatif INEDIA PRODIGIOSA à la Philharmonie de Paris.

En 2021, Sequenza 9.3 créera deux œuvres de Lucia Ronchetti
7 février 2021 - Les Paroles Gelées /œuvre spatialisée et participative avec 180 choristes (amateurs et professionnels) et tuyaux d’orgue, un organiste (Hampus Lingwall) pour la grande salle Pierre Boulez de la Philharmonie de Paris
Mars 2021 – Sangu di Rosadans le spectacle A l’iniziu, c’era a nanna (là où tout commence)

Extrait de la note d’intention de Lucia Ronchetti

« Les Voceri corses représentent la survivance, jusqu’à l’époque moderne, d’une des plus importantes traditions de chants et de lamentations près du tombeau, pratiquées dans différentes cultures anciennes. A partir de 1841 le linguiste Niccolò Tommaseo analyse les aspects originaux du Vocero corse et nous laisse une transcription de plusieurs textes poétiques recueillis d’après les performances vocales des femmes du peuple. (...)
La solitude et le désespoir des femmes corses qui chantent leurs chagrins sont reliés à leurs évocations de violence, de carnage et de vengeance. La femme corse traditionnelle, assujettie dans la vie sociale, prend la parole et célèbre le rite de la vengeance en improvisant avec sa voix des textes et des mélodies qui laissent résonner la douleur traversée. La vibration poétique traverse le langage sculptural corse et lui donne une forme musicale qui fait presque exploser le corps chantant, expérimentant sa tenue et ses limites.
Les voceratrices sont mères, épouses, sœurs, filles qui ont donné leurs amours et leurs soins, et qui maintenant vivent la dévastation de leur propre foyer. Possédées, perdues dans des visions blasphématoires et hystériques, les femmes corses semblent devenues des figures macabres de Goya. Elles laissent sortir leur bestialité sans tabou, en créant des fresques sonores d’une puissance jamais égalée par d’autres traditions vocales. »

Lucia RONCHETTI, compositrice
Pianiste de formation, Lucia Ronchetti étudie la composition et l’informatique musicale à l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome. Elle poursuit son parcours à Paris, suit le cursus de composition et d’informatique musicale à l’Ircam et obtient un doctorat à l’École pratique des hautes études. A l’Université de Columbia, elle soutient ensuite une thèse intitulée Timbre texture as formal determinant of composition. Durant son apprentissage, elle rencontre ainsi Sylvano Bussotti, Salvatore Sciarrino, Gérard Grisey ou encore Tristan Murail et bénéficie de leurs conseils.
Recourant souvent à l’électronique, Lucia Ronchetti compose pour tout type d’effectifs. Elle s’inspire des sciences naturelles, de la philosophie, de la poésie, de la littérature, de la peinture et des musiques préexistantes, auxquelles elle fait de nombreuses références. Elle explore le traitement de la voix et sa dimension sculpturale, notamment grâce à une longue collaboration avec l’ensemble Neue Vocalsolisten de Stuttgart. Le théâtre musical et la théâtralité sont très présents dans sa production y compris dans des œuvres vocales non scéniques. 
Sa musique est créée sur de prestigieuses scènes européennes :Anatra al sal, Comedia harmonica, dramaturgie pour six voix créée par les Neue Vocalsolisten lors des Wittener Tage für neue Kammermusik (1999) ; L’ape apatica, jeu concertant pour voix d'enfant, soprano, trombone, deux percussionnistes, chœur d'enfants et électronique, création à La Fenice de Venise (2001) ; Il sonno di Atyspour alto et électronique live, créé par Barbara Maurer à Darmstadt (2003) ; Rumori da monumentipour voix enregistrée et ensemble, création au Konzerthaus de Berlin par l’Ensemble Modern (2009) ; Helicopters and Butterflies, solo pour un percussionniste opératique, création par Christian Dierstein au Festival d’Automne à Paris (2012) ; Mise en Abîme, opéra de chambre pour solistes, ensemble vocal et orchestre de chambre, création au Semperoper de Dresden (2014) ; Lacus timoris, dramaturgie pour timbales créée par Stefan Rupp au Nationaltheater à Mannheim (2015) ; Abschlussball, théâtre musical pour soprano, voix, acteurs et bande, création par le Berliner Ensemble (2016) ; Rivale, opéra de chambre créé au Staatsoper Unter der Linden de  Berlin (2017) ; Les Aventures de Pinocchio, comédie instrumentale pour soprano et ensemble créée par Juliette Allen et l’Ensemble intercontemporain à l’Opéra de Rouen (2017) ; Infernopour acteurs, voix solistes, ensemble vocal, chœur mixte, quatuor à cordes et ensemble de vents et percussions, programmé pour la saison 2019 à l’Opéra de Francfort.
Lucia Ronchetti enseigne l'harmonie, le contrepoint, la fugue et la composition au Conservatoire de Salerno ; elle donne également des séminaires, notamment en Europe et en Amérique.

 

A NANNA pour ensemble vocal de femmes (6 voix)
Monodies en langue corse du XVIe au XIXe siècle harmonisées par François Saint-Yves.

Ces berceuses seront aussi l'objet du premier volume de répertoire pour Nomadplay pour mener une action pour favoriser la pratique chorale à l'école ou par les publics non-initiés. Cet outil peut-être la base d'un travail d'action de territoire à différentes échelles.

Note d’intention de Catherine Simonpietri
« Le chant a toujours occupé une grande place en Corse, de la berceuse (Nanna) aux sérénades (serenati).
Il existe, aux côtés de ce chant à une voix, dit « monodique », le chant polyphonique.
Dans la tradition insulaire, la polyphonie est le chant de l’existence, présent à toutes les grandes étapes de la vie.
Issues d’une société de tradition orale, j’ai choisi 6 monodies en langue corse, qui renvoient à l’intime de l’amour inconditionnel d’une mère à son enfant.
Transmises de générations en générations, ces monodies ont voyagé durant plusieurs siècles et portent toutes les influences des diverses invasions barbares de cette île méditerranéenne.
L’orchestration de chacune d’entre elles, pour 6 voix à cappella de François Saint-Yves en propose une réécriture dans notre monde d’aujourd’hui, leur apportant une universalité d’autant plus puissante. »

NANNA DI U CUSCIONU 1 , arrangement de François Saint Yves (6 femmes a capella)
Berceuse des plus anciennes et des plus connues, publiée en 1837 par un voyageur français.
Une aïeule bergère souhaite pour sa petite fille un avenir de bergère.

NANNA DI U CUSCIONU 2, arrangement de François Saint Yves (6 femmes a capella)
Imprimée en 1868, il s’agit d’une danse légère à trois temps, mouvement de douceur, propice au balancement d’un berceau.

NANNA DI PALLECA, arrangement de François Saint Yves (6 femmes a capella)
Publiée à Venise en 1841, c’est une berceuse terrible qui apprend au petit enfant la violence, en pleine répression bonapartiste, des arrestations des patriotes corses

NANNA DI U DILÀ DA I MONTI, arrangement de François Saint Yves (6 femmes a capella
Publiée en 1841, la poésie, très ornée et fleurie, est d’inspiration orientale « lorsque vous vintes au monde, on alla vous baptiser ; la lune fut la marraine, le soleil votre parrain ; les étoiles dans le ciel avaient toutes un collier d’or; mon bébé, faites dodo »

O CIUCCIARELLA , arrangement de François Saint Yves (6 femmes a capella)
Poésie recueillie en 1926. Un bandit, poursuivi par les gendarmes, s’est réfugié dans sa propre maison et sa femme le cache sous de la toile qu’elle a tissée. La femme fait un rouleau avec la toile et le garde dans ses bras, comme si elle berçait un enfant.

TRA LU BOIE È LU SUMERE , arrangement de François Saint Yves (6 femmes a capella)
C’est une berceuse du Cap Corse, à l’Enfant Jésus, très populaire en Corse et toujours chantée le soir de Noël.

NINNI NANNA (O LA RICCHEZZA) , arrangement de François Saint Yves (6 femmes a capella)
Le texte de cette berceuse est de Carulu Giovoni, écrit dans les années 1925-1930. C’est une danse immensément populaire en Corse.