SIESTES MUSICALES

Dispositif itinérant sous casque

Territoire

Extraits audio
Photo
Tournée

  • Le 104, Paris 19e
    Dans le cadre du Festival Innovasound / Siestes musicales sous casque : berceuses corses enregistrées par Sequenza 9.3

  • Le 104, Paris 19e
    Dans le cadre du Festival Innovasound / Siestes musicales sous casque : berceuses corses enregistrées par Sequenza 9.3

  • Le 104, Paris 19e
    Dans le cadre du Festival Innovasound / Siestes musicales sous casque : berceuses corses enregistrées par Sequenza 9.3
Contact diffusion
Michaëlla Sinapin / mediation@sequenza93.fr / 06 63 41 17 30

SIESTES MUSICALES

Dispositif itinérant sous casque

A l’origine, simples chansons à une voix, les berceuses corses sélectionnées par Sequenza 9.3 ont été harmonisées pour six voix lyriques afin de se déployer en polyphonies envoûtantes. Jean-Yves Bernhard est parti de ces enregistrements de ces polyphonies pour augmenter, réarranger, ralentir, multiplier, superposer les matières sonores. Il créera ainsi une ambiance musicale capable de dilater l’écoute du visiteur : l’activité se ralentit, la lumière se tamise et l’apaisement surgit.
Jean-Yves Bernhard collabore avec SEQUENZA 9.3 autour de l’impact des arts numériques pour la création de nouvelles formes d’écoute, concerts-augmentés et installations dans le cadre du projet EMPREINTE(S)/Ecrire avec les lieux – traversées musicales, performances et/ou installations sonores.
Le dispositif « Empreinte(s) » unique pour chaque lieu ou projet, lie l’éphémère du spectacle vivant ou d’une performance à une installation/dispositif sonore qui peut prolonger ou accompagner le projet ou le patrimoine > https://sequenza93.fr/projet/empreinte-s-
Les siestes musicales sous casques sont une première édition pour Empreinte(s) en lien avec le projet UN JARDIN LYRIQUE au coeur d'un parc urbain (Parc départemental Jean-Moulin Les Guilands) pour sa deuxième édition : Un jardin lyrique#2, une invitation au voyage

Ce dispositif de siestes musicales sous casques est une commande de SEQUENZA 9.3 à Jean-Yves Bernhard à partir de l’enregistrement de monodies en langue corse du XVIe au XIXe siècle harmonisées par François Saint-Yves pour 6 voix de femmes.

Ces monodies en langue corse renvoient à l’intime de l’amour inconditionnel d’une mère à son enfant. Les femmes corses rythment la vie par des chants, aussi nécessaires à charmer nos fragiles enfances qu’à consoler nos douleurs. On y retrouve toutes les influences des diverses invasions barbares de cette île méditerranéenne convoitée. L’orchestration pour six voix féminines de François Saint-Yves en propose un nouveau regard dans notre monde d’aujourd’hui dépassant la relation intime mère-enfant et les frontières de l’île.


O CIUCCIARELLA , arrangement de François Saint Yves (6 femmes a capella)
Poésie recueillie en 1926. Un bandit, poursuivi par les gendarmes, s’est réfugié dans sa propre maison et sa femme le cache sous de la toile qu’elle a tissée. La femme fait un rouleau avec la toile et le garde dans ses bras, comme si elle berçait un enfant.


NINNI NANNA (O LA RICCHEZZA) , arrangement de François Saint Yves (6 femmes a capella)
Le texte de cette berceuse est de Carulu Giovoni, écrit dans les années 1925-1930. C’est une danse immensément populaire en Corse.


NANNA DI U DILÀ DA I MONTI, arrangement de François Saint Yves (6 femmes a capella)
Publiée en 1841, la poésie, très ornée et fleurie, est d’inspiration orientale.
« lorsque vous vintes au monde, on alla vous baptiser ; la lune fut la marraine, le soleil votre parrain ; les étoiles dans le ciel avaient toutes un collier d’or; mon bébé, faites dodo »


Les siestes musicales sont destinées à voyager de lieux en lieux, à la rencontre des publics. 
Elles seront présentées lors du Festival Innovasoud, dans le cadre du salon Virtualiy Paris, du 21 au 23 novembre 2019.


Retour